Vous êtes ici

Gestion des résidus

Les bassins d'accumulation de résidus sont nécessaires à l'activité minière, et il est crucial pour la sécurité humaine et la protection de l'environnement qu'ils soient gérés de façon responsable. 

Le protocole de gestion des résidus va au-delà du respect des standards techniques, et comprend cinq indicateurs de rendement. Ces indicateurs sont conçus pour attester la mise en œuvre par les établissements d'un système de gestion responsable des résidus. Le protocole a pour objectif de s'assurer que les établissements ont adopté une politique formelle, ont conçu et instauré un système de gestion des résidus, ont attribué la responsabilité au chef de la direction ou au directeur de l'exploitation, et ont mis au point des manuels d'exploitation, d'entretien et de surveillance de tous les bassins d'accumulation de résidus. Pour répondre aux normes de ce protocole, les établissements doivent de plus procéder à l'examen annuel de leur système de gestion, et rendre compte des résultats au dirigeant responsable.

L'AMC et ses membres ont développé des guides qui sont utilisés partout au monde et qui décrivent des pratiques exemplaires pour la gestion efficace des installations de traitement des résidus.
 


Protocole d'évaluation de l'initiative VDMD : La gestion des résidus miniers 


À la suite de la défaillance de la digue à stériles au mont Polley, l’AMC a amorcé des examens internes et externes du protocole de gestion des résidus VDMD et des guides connexes. En mars 2015, l’AMC a créé un groupe de travail indépendant qui a consacré six mois à l’examen externe du protocole et des guides en vue d’assurer leur conformité aux pratiques exemplaires. En novembre 2015, le groupe de travail a soumis au conseil d’administration de l’AMC son rapport final qui comportait 29 recommandations visant à améliorer le protocole et les guides. Le conseil d’administration de l’AMC a accepté toutes les recommandations et a demandé à ce que l’AMC établisse le plus rapidement possible les moyens pour les mettre en œuvre. 

En juin 2016, le conseil d’administration de l’AMC a approuvé plusieurs changements permettant la mise en œuvre des recommandations du groupe de travail. Le 28 juin, l’AMC a envoyé une lettre au groupe de travail l’informant des progrès réalisés à ce jour. En novembre 2016, un deuxième lot de changements devrait être soumis au conseil d’administration de l’AMC en vue d’une décision. Une seconde lettre au groupe de travail résumant les changements additionnels approuvés par le conseil d'administration de l'AMC en novembre 2016 a été envoyée le 19 décembre 2016.