Vous êtes ici

Planification de la gestion de crises et des communications

En temps de crise, les premières heures sont critiques. En plus de s'attaquer aux causes du problème, l'entreprise doit rendre compte en continu des moyens qu'elle emploie pour régler la situation. Pour être efficace, ce processus demande une planification, une organisation et des exercices considérables, bien avant que la crise ne frappe.

Le protocole de planification de la gestion de crises a donc pour objectif de fournir aux sociétés minières les outils dont elles ont besoin pour préparer un plan de communication pour l'éventualité malheureuse d'un incident grave qui toucherait leurs installations ou l'ensemble de l'entreprise. Dans le cas d'une crise causée par une urgence d'ordre matériel, comme un incendie ou une inondation, les outils offerts sont conçus pour fonctionner conjointement avec les plans d'interventions d'urgence des établissements touchés.

Selon le protocole, tant le siège social que les établissements subordonnés d'une entreprise doivent élaborer des plans de gestion de crises, et mettre sur pied des équipes de communication pour appuyer la mise en œuvre de ces plans. Entre autres choses, les établissements doivent démontrer que des programmes de communication sont en place pour alerter les employés et le public en cas de crise, et les tenir au courant de la situation jusqu'à ce le problème soit résolu. Ils doivent aussi démontrer que leur plan de gestion de crises est régulièrement testé et mis à jour. 
 


Protocole d'évaluation de l'initiative VDMD : La planification de la planification de la gestion de crises et des communications