Vous êtes ici

Efficacité énergétique : Rendement de l'industrie

L’amélioration de la gestion de l’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES) sont des priorités pour l’industrie minière, et l’initiative VDMD évalue la capacité des installations de surveiller et de rapporter leurs données sur l’énergie ainsi que d’établir et d’atteindre des objectifs. Grâce à des systèmes de gestion complets, l’initiative VDMD aide les minières à réduire les émissions qui contribuent aux changements climatiques tout en réduisant les coûts d’exploitation.

Gestion de l’utilisation de l’énergie et des émissions de GES

Pourcentage d'établissements ayant au moins atteint le niveau A, 2013, 2014 et 2015

Energy - 2016 Graph - FR.JPG

Cliquez ici pour des données sur l’utilisation d’énergie au niveau des installations pour les années 2001 à 2015

Le programme exige que les établissements adoptent des systèmes de gestion complets pour l’utilisation de l’énergie et les émissions de GES. Ils doivent notamment fournir de la formation sur l’utilisation de l’énergie et adopter des systèmes de suivi et de déclaration des données aux fins de déclaration à l’interne et à l’externe. Les établissements doivent également atteindre des objectifs en matière d’utilisation de l’énergie et d’émission de GES.

En 2013, une version révisée du protocole a permis de combiner l’utilisation de l’énergie et les émissions de GES dans un même système de gestion, faisant passer le nombre d’indicateurs de six à trois pour ce protocole. Ce changement reconnaît que, dans le secteur minier, les établissements produisent des GES principalement à partir de combustibles fossiles et que ces GES sont contrôlés par la gestion de la consommation d’énergie. Des données historiques de 2006 à 2012 sont présentées dans le Rapport d’étape VDMD 2014. 

Faits saillants :

  • 85 % possèdent un système complet de gestion de la consommation d’énergie et des émissions de GES.
  • 95 % ont mis en œuvre un système de production de rapports de gestion de la consommation d’énergie et des émissions de GES.
  • 44 % ont établi et atteint des objectifs de rendement.