Vous êtes ici

Responsabilité d'entreprise

L’industrie minière canadienne comprend qu’il existe une bonne et une mauvaise façon de fonctionner. Travailler de la bonne façon permet de gagner la confiance des collectivités et des décideurs et de réduire d’importants risques sur le plan commercial.

L’exploitation des mines entraîne beaucoup de responsabilités à l’égard des collectivités situées près des mines et de l’environnement. Il s’agit d’une industrie complexe et il peut être difficile d’intégrer la notion de responsabilité sociale d’entreprise au cœur d’une société en vue d’opérer un changement significatif. Les sociétés minières doivent adopter des pratiques efficaces en matière de responsabilité sociale d’entreprise afin de conserver leurs privilèges d’exploitation.

Au pays comme à l’étranger, l’industrie minière canadienne a fait des progrès notables au cours des dix dernières années en matière de responsabilité environnementale et sociale. En 2004, les membres de l’AMC ont créé le premier programme externe d’évaluation du rendement en matière de responsabilité sociale. Cette initiative, nommée Vers le développement minier durable (VDMD), est maintenant le seul programme d’évaluation que l’on utilise sur les sites miniers. La participation à l’initiative VDMD est obligatoire pour les sites situés en territoire canadien exploités par les membres de l’AMC, et nombreux sont les membres qui ont volontairement adopté l’initiative pour leurs sites à l’étranger. Depuis la mise en œuvre de l’initiative VDMD, les membres ont réalisé d’importantes avancées en matière de communication avec les collectivités et de gestion des risques environnementaux en plus d’améliorer l’efficacité énergétique de leurs installations.

L’AMC et ses membres progressent également en vue de surmonter d’importantes difficultés qui se présentent à l’échelle internationale, en particulier dans les pays en voie de développement où les sociétés minières canadiennes peuvent être aux prises avec des problèmes de corruption, des violations des droits de la personne, des conflits et des gouvernements affaiblis.