Vous êtes ici

L'industrie minière prévoit investir 67,7 g$ en Alberta au cours des cinq prochaines années

L'industrie minière du Canada pourrait investir presque 140 milliards de dollars en immobilisations au Canada au cours des cinq prochaines années; presque 50 % de cet investissement devrait aller à l'Alberta. La province est prête à entreprendre une croissance, reposant sur un important bassin de produits de base et un investissement potentiel de 67,7 milliards de dollars dans la mise en valeur de 12 projets miniers prévue d'ici 2016.

C'est l'un des messages transmis par Pierre Gratton, président-directeur général de l'Association minière du Canada, dans un discours qu'il prononçait devant le milieu des affaires d'Edmonton réuni à l'occasion d'un déjeuner portant sur les prévisions économiques de 2012 et organisé par l'Edmonton Economic Development Corporation. « D'énormes possibilités se présentent à l'industrie minière canadienne, possibilités que nous n'avons pas connues depuis plusieurs générations », a déclaré M. Gratton. « Des investissements de plusieurs milliards de dollars sont prévus pour des projets tant nouveaux que déjà en place, et ce, dans pratiquement toutes les provinces et tous les territoires du Canada, ce qui apportera d'importants avantages économiques, et l'Alberta est en voie de devenir un joueur important. »

Les avantages comprennent une rentrée d'argent sous forme d'impôts et de redevances, la création d'emplois et des retombées économiques pour les sociétés de services et pour les fournisseurs. Les statistiques parlent d'elles-mêmes : en Alberta, les redevances et les impôts miniers provenant des sables bitumineux et du charbon à eux seuls (sans compter les impôts sur le revenu des entreprises et des particuliers) ont grimpé d'environ 16 % de 2009 à 2010. Actuellement, plus de 140 000 Albertains travaillent directement dans l'industrie minière, chiffre qui devrait augmenter au cours des 10 prochaines années. De plus, les emplois miniers dans les sables bitumineux sont traditionnellement plus stables que ceux de la production pétrolière et gazière traditionnelle, ce qui peut contribuer à protéger la province des fluctuations cycliques observées au sein des produits de base. L'Alberta est également le foyer de plus de 540 fournisseurs de l'industrie minière, ce qui la place au troisième rang en la matière au Canada; ces fournisseurs offrent des services allant de l’expertise-conseil en matière d'environnement, d'ingénierie et de géotechnique à l'équipement de forage.

L'augmentation de l'investissement sera surtout axée sur le pétrole, le gaz et les sables bitumineux qui font la renommée de l'Alberta, mais une partie importante de cet investissement est également prévue pour des produits de base moins connus comme le charbon, le calcaire, le sel, le schiste, la pierre de taille, l'ammonite, le grès ainsi que le sable et le gravier. « Les sables bitumineux de l'Alberta constituent la troisième réserve prouvée de pétrole brut en importance dans le monde et, en raison des nouveaux projets qui s'ajoutent chaque année, la production devrait augmenter jusqu'en 2018 », a ajouté M. Gratton. « La province compte pour 70 % (selon le poids) de la production de charbon de notre pays. »

« Le Canada et l'Alberta sont privilégiés de compter sur un riche bassin de ressources naturelles. Au cours des dernières décennies, nous avons développé une expertise insurpassée dans l'extraction de matières premières effectuée d'une façon responsable sur le plan environnemental, » a poursuivi M. Gratton. « À titre de superpuissance minière mondiale, le Canada est en bonne position pour tirer parti de cette occasion de croissance sans égale, relever les défis de l'industrie et adopter les pratiques responsables en cause dans l'industrie minière canadienne. » 

-30-

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site www.mining.ca