Vous êtes ici

Message aux ministres des mines : Prendre des mesures pour soutenir le secteur minier canadien

De concert avec la publication de son rapport Faits et chiffres 2009 qui présente des détails sur la contribution du secteur minier à l’économie canadienne, l’Association minière du Canada (AMC) a exhorté les gouvernements, à l’occasion de la 66e assemblée annuelle des ministres des Mines, à prendre des mesures pour soutenir l’industrie minière canadienne.

Alors que les effets de la récession mondiale sur le secteur minier canadien ont été très réels, que les activités dans quelque 32 mines ont été arrêtées ou suspendues pendant un semestre et que des entreprises fonctionnent en deçà de leur capacité, l’industrie minière continue de contribuer de façon importante à l’économie canadienne.

Le rapport Faits et chiffres 2009 souligne cette importance. En effet, en 2008, l’industrie minière a contribué à hauteur de 40 G$ au PIB du Canada, employant 351 000 travailleurs dans les secteurs de l’extraction du minerai, de la fonte, de la transformation et de la fabrication. Même si l’industrie joue un rôle important dans les communautés éloignées, elle contribue également à la prospérité des grandes villes. On estime que 3 140 fournisseurs, parmi lesquels des centaines d’entreprises possédant une expertise en fabrication, en ingénierie, en géotechnique, en environnement et en finances, offrent de l’équipement, des articles de consommation et des services d’experts à l’industrie minière. 

L’industrie minière verse également beaucoup d’argent dans les coffres des gouvernements. Selon une étude récente menée par ENTRANS Consultants et dont le rapport Faits et chiffres 2009 fait mention, en 2008, l’industrie minière a versé un montant record de 11,5 G$ en impôts et en redevances aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Même s’il est probable que ces paiements diminueront en 2009, lorsqu’on verra pleinement les effets de la récession, maintenant plus que jamais, les ministres des Mines des gouvernements fédéral et provinciaux doivent travailler ensemble pour veiller à la stabilité à long terme de cet important secteur.

Il est essentiel que les ministres des ressources naturelles du Canada poursuivent et consolident leur engagement en faveur du développement économique. Dans ce sens, la défense de projets d’infrastructure, d'une meilleure efficacité des règlements, d’un accès plus ouvert au sol, de la mise en valeur des régions nordiques et d’incitations fiscales pour encourager les investissements reste, entre autres objectifs, un élément fondamental du mandat des ministres responsables des ressources naturelles.

« Les minéraux et les métaux permettent de fabriquer les produits et les infrastructures indispensables à la vie moderne. L’exploration et l’industrie minières contribuent annuellement dans des proportions importantes à l’économie canadienne, y compris par des paiements aux gouvernements, et cette production est également essentielle à l’émergence de technologies énergétiques propres », a déclaré Gordon Peeling, président et chef de la direction de l'Association minière du Canada. « L’industrie minière canadienne doit relever divers défis en matière de compétitivité, tant en ce qui a trait à la transformation des matières premières qu’à la fabrication de produits à valeur ajoutée. En se concentrant sur des domaines prioritaires, les ministres des Mines du Canada peuvent contribuer grandement au renforcement de l’industrie canadienne. »  

L’Association minière du Canada est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres œuvrent dans les domaines de l'exploration, de l'extraction, de la fonte, de l'affinage et de la production de matériaux mi-ouvrés.

-30-