La voie de l'industrie minière canadienne depuis 1935

Initiatives et innovations en matière de changements climatiques dans l’industrie minière

L’Association minière du Canada (AMC) et ses membres visent constamment à s’améliorer et à innover pour protéger l’environnement et réduire leur consommation d’énergie ainsi que leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans les 20 dernières années, les sociétés membres de l’AMC ont accru leur efficacité énergétique et diminué les émissions liées à leurs activités grâce à des mesures comme l’initiative obligatoire de l’AMC Vers le développement minier durableMD (VDMD) et à diverses innovations à l’échelle des mines.

Au-delà de l’énergie, du carburant et de l’efficacité des processus, les sociétés membres collaborent aussi avec les collectivités locales à de nombreux projets relatifs aux changements climatiques, que ce soit directement ou indirectement

Voici un aperçu des projets des membres de l’AMC en réponse aux changements climatiques et à leurs répercussions, ainsi qu’en soutien aux collectivités où ces sociétés sont présentes.

ÉNERGIE RENOUVELABLE

À la mine Raglan de Glencore, une éolienne de trois mégawatts est reliée à un réseau de stockage d’énergie au moyen d’un système de gestion énergétique unique au monde. Depuis sa mise en service en 2014, l’éolienne de 3 MW a permis d’économiser 7,5 millions de litres de diesel et de réduire de 21 kilotonnes les émissions de gaz à effet de serre. La réussite du projet pilote pourrait entraîner des changements partout dans le Nord canadien, et ouvrir la voie à l’adoption généralisée de solutions énergétiques plus écologiques.

La mine New Afton change sa flotte pour des véhicules électriques à batterie et dispose maintenant d’un camion-grue électrique Maclean BT3 et d’une chargeuse-transporteuse Sandvik LH518B de 18 tonnes fonctionnant sous terre.  Cet équipement améliorera le rendement énergétique et réduira considérablement les émissions de GES. De plus, New Afton a fait installer des bornes de recharge pour véhicules électriques que les employés peuvent utiliser gratuitement afin de les encourager à rouler vert.

Le parc éolien de Rio Tinto à la mine de diamants Diavik dans les Territoires du Nord-Ouest, le premier à grande échelle sur le territoire, a permis de réduire la consommation de diesel nécessaire au fonctionnement de la mine de 10 % annuellement.

La mine Borden de Newmont est entièrement électrique et compte des mesures de contrôle en matière de santé et sécurité de pointe, des technologies et des procédés miniers numériques, ainsi que des véhicules à faibles émissions de carbone dans le cadre d’un partenariat mutuellement avantageux avec les collectivités locales.

Situé à l’emplacement du concentrateur de la mine Sullivan aujourd’hui récupéré par Teck, SunMine est un projet de parc solaire de 1 MW appartenant à la collectivité. Il s’agit du plus important projet solaire de la Colombie-Britannique, de la plus importante installation de suivi de l’énergie solaire au Canada et du premier projet solaire de la province à vendre de l’énergie au réseau BC Hydro.

Teck utilise maintenant des autobus électriques à ses mines d’Elk Valley pour réduire sa consommation d’énergie et ses émissions.

En 2014, IAMGOLD a collaboré étroitement avec cinq collectivités et un effectif local de 150 personnes afin d’ériger un imposant parc solaire de 5 MW, le premier au pays, près de la mine d’or Rosebel au Suriname. Ce parc solaire a déchargé une part importante du fardeau du réseau électrique national, a diminué la production de GES et a incité IAMGOLD à investir dans des projets communautaires reposant sur l’énergie solaire. La mine Essakane au Burkina Faso, lauréate du prix d’excellence VDMD 2019, est actuellement la plus grande centrale hybride solaire/thermique au monde. Elle permet à IAMGOLD de réduire ses coûts, d’accroître la sécurité et d’améliorer ses pratiques en matière de durabilité.

Composé de 6 trains alimentés par 90 stations d’entraînement électriques le long du rail, le système ferroviaire d’Agnico Eaglea a permis à l’entreprise de diminuer considérablement ses émissions de GES en réduisant de 10 camions la flotte de sa mine Goldex. Agnico Eaglea était finaliste au prix d’excellence VDMD 2018.

REMISE EN ÉTAT

Dans le cadre de ses activités d’exploitation et de valorisation des sables bitumineux, Canadian Natural vise progressivement la remise en état et collabore avec les communautés et l’industrie assurer le suivi et l’amélioration des pratiques. Canadian Natural a planté plus de 2,3 millions d’arbres dans la région d’extraction des sables bitumineux et plus de 600 000 semis d’arbres et d’arbustes à proximité de ses installations thermiques.

Animal indigène de la région de Wood Buffalo et d’une grande importance culturelle pour les Autochtones, le bison sauvage est une espèce menacée. Syncrude a sollicité le parc national Elk Island pour participer au Programme de rétablissement des bisons sauvages, géré par le Service canadien de la faune, et en 1993, 30 bisons sauvages ont été mis en liberté sur des terres restaurées. Vingt-cinq ans plus tard, le troupeau compte maintenant 300 bisons qui broutent sur 300 hectares de terres récupérées dans les installations minières de sables bitumineux du ranch Beaver Creek, qui est géré en partenariat avec la Première Nation de Fort McKay.

Eldorado Gold entreprend un des plus grands projets de restauration de la Grèce à son site Olympias dans la péninsule Chalcidique. Une fois les activités minières terminées, les anciens propriétaires ont laissé sur place plus de 2,4 millions de tonnes de résidus. Eldorado a donc commencé à remettre en état 26,5 hectares de terres, soit une zone faisant presque trois fois la superficie de la Colline du Parlement. On y a enlevé et récupéré les résidus, puis restauré le sol afin qu’il redevienne fertile. Le but est d’arriver un jour à reverdir entièrement la vallée d’Olympias.

DIVERSIFICATION ÉNERGÉTIQUE

ArcelorMittal a lancé un projet pilote afin de remplacer le mazout lourd de soute C par du gaz naturel à Sept-Îles.

Plusieurs mines de charbon de Teck ont augmenté leur utilisation de gaz naturel au lieu du charbon dans les dix dernières années, réduisant ainsi leurs émissions d’équivalent CO2 de plus de 250 000 tonnes chaque année.

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Agnico Eagle a réduit la consommation de diesel de sa mine d’or Meadowbank au Nunavut en misant sur l’innovation des procédés.

À l’étape de l’élaboration de projet, Avalon Advanced Materials a réussi à diminuer l’utilisation d’énergie et l’émission de GES bien avant les activités de construction grâce à l’adoption d’un système de production d’énergie hybride avec énergie solaire et diesel.

En 2009, Vale a installé un système de gestion de la ventilation amélioré. Au moment de la mise en service initiale, les économies ont atteint 39 % en une semaine, et elles devraient s’élever à 35 % à long terme.

L’Alliance canadienne pour l’innovation dans les sables bitumineux (COSIA) permet une collaboration entre les producteurs de sables bitumineux en matière de technologie, d’innovation et de recherche et développement, ainsi que de nombreuses initiatives axées sur la réduction des émissions de GES, notamment par la capture, le stockage et l’utilisation du carbone dans le cadre du projet Quest de Canadian Natural.

Ressources naturelles Canada a récompensé la mine Hemlo de Barrick pour son programme novateur de gestion de la ventilation ayant réduit de 24 % les émissions de GES et de 10 % la consommation d’énergie entre 2013 et 2015.

Le procédé d’extraction en fosse de Canadian Natural comprend une usine d’extraction modulaire et déplaçable qui traite le minerai et sépare le bitume directement dans la fosse. Ce projet pilote apporte de nombreux avantages, dont la réduction des émissions de GES associées à la production de bitume.

En décembre 2020, la mine New Afton de New Gold a renouvelé sa certification ISO 50001 pour les systèmes de gestion énergétique (2018). La mine continue de tirer des avantages considérables de la conformité avec la norme au chapitre de l’amélioration continue du rendement énergétique et de la mobilisation des employés.  Cette norme sert de cadre stratégique pour faciliter la transition de la mine vers un avenir à faibles émissions de carbone.

Hudbay Minerals a considérablement amélioré l’efficacité relative à l’énergie, au combustible et aux procédés de ses mines du Manitoba, notamment grâce à l’adoption de la ventilation sur demande et à la réduction de la consommation de propane pour le chauffage souterrain.

Dominion Diamond Corporation a installé un composteur en contenants à la mine de diamants Ekati dans les Territoires du Nord-Ouest, une première pour une mine du Nord canadien. Au terme de l’année 2016, plus de 67 000 kilogrammes de déchets organiques avaient été détournés, ce qui a réduit de 210 tonnes d’équivalent CO2 les émissions de GES et de 74 000 litres la consommation de carburant diesel. Le projet a remporté le prix VDMD en excellence environnementale 2017.

Pin It on Pinterest