La voie de l'industrie minière canadienne depuis 1935

Menu

Nouveau protocole d’intendance de l’eau visant à resserrer les normes environnementales dans l’industrie minière canadienne

L’Association minière du Canada (AMC) lance une nouvelle norme, le protocole de gouvernance de l’eau, dans le cadre de son initiative Vers le développement minier durableMD(VDMD), qui contribuera grandement à l’amélioration continue des pratiques durables dans l’industrie minière.

Un des principaux objectifs de l’initiative VDMD, programme dirigé par l’AMC qui est axé sur la durabilité dans le secteur minier, est de veiller à ce que les activités minières prennent en compte les répercussions environnementales. Depuis longtemps, l’initiative intègre des indicateurs axés sur l’environnement grâce à ses protocoles de gestion des résidus, de gestion de l’énergie et des émissions de GES et de gestion du maintien de la biodiversité. Le nouveau protocole d’intendance de l’eau bonifiera l’initiative VDMD, qui continuera ainsi à stimuler le rendement environnemental dans divers secteurs importants.

« Le nouveau protocole d’intendance de l’eau de l’initiative VDMD permettra à l’industrie de renforcer son leadership en matière de conservation de l’eau, non seulement en aidant les mines à gérer l’eau, mais aussi, à plus grande échelle, en contribuant à l’intendance des bassins versants, explique Pierre Gratton, président et chef de la direction de l’AMC. Puisque l’eau est une ressource limitée, nous savons que l’industrie doit grandement contribuer à son intendance, et le protocole offre à nos membres les outils nécessaires pour y arriver. »

Le nouveau protocole a été largement influencé par le cadre d’intendance de l’eau du Conseil international des minéraux et métaux (ICMM) et son Guide pratique sur la gestion de l’eau par bassin versant, qui présentent les meilleures pratiques de l’industrie en matière de gestion de l’eau et mettent fortement l’accent sur la collaboration avec les autres utilisateurs de l’eau pour trouver des solutions aux problèmes communs.

« La collaboration entre l’ICMM et l’AMC en matière d’intendance de l’eau rehausse les attentes de rendement envers l’industrie. En adoptant une approche par bassin versant et en travaillant avec les autres utilisateurs de l’eau, nos membres contribuent également à l’atteinte de l’objectif de développement global concernant la gestion durable de l’eau. Le nouveau protocole d’intendance de l’eau de l’AMC augmentera le nombre de mines à emboîter le pas et aidera l’industrie à relever l’un des plus grands défis environnementaux auxquels nous faisons tous face, déclare Tom Butler, chef de la direction de l’ICMM. »

Le protocole d’intendance de l’eau est le fruit d’années de travail et de démarches de consultation de la part de spécialistes de l’industrie et de groupes d’intervenants, y compris le Groupe consultatif des communautés d’intérêts de l’AMC, qui a grandement contribué à l’élaboration du protocole en veillant à ce que les engagements soient conformes aux attentes de la société.

« L’eau est l’une des ressources les plus précieuses sur terre, et c’est pourquoi un processus d’intendance responsable est primordial pour les secteurs qui dépendent de l’eau douce et qui peuvent avoir incidence sur cette dernière, déclare Alexis Morgan, président de l’Alliance for Water Stewardship. L’accès à l’eau douce et son utilisation ne peuvent pas être tenus pour acquis, et le nouveau protocole d’intendance de l’eau montre que l’industrie minière canadienne est déterminée à adopter les meilleures pratiques internationales en matière d’intendance de l’eau. C’est un document qui aidera également les établissements à mobiliser les intervenants pour affronter les défis communs liés aux bassins versants dont ils dépendent tous. »

Le nouveau protocole d’intendance de l’eau est fondé sur le cadre stratégique sur l’intendance de l’eau de l’AMC et servira d’outil permettant aux entreprises d’évaluer la mise en œuvre des engagements pris dans ce cadre. Le protocole d’intendance de l’eau est un précieux complément qui fournit des indicateurs pour s’assurer que les engagements et les obligations sont en place pour favoriser l’intendance de l’eau. Il joue également un rôle important dans la progression continue de l’initiative VDMD.

« Le protocole renforce les normes de l’initiative VDMD puisqu’il vise à encadrer l’élaboration de pratiques d’intendance de l’eau qui vont au-delà de la simple conformité aux lois, ajoute en conclusion M. Gratton. Cet ajout à l’initiative VDMD intensifie les efforts de l’industrie en matière d’environnement, lequel continuera de faire l’objet d’initiatives dans les années à venir. »

Liens connexes

Pour consulter le document d’information sur le protocole d’intendance de l’eau de l’AMC, veuillez vous rendre à l’adresse : https://bit.ly/2E8b6hU.

Pour télécharger un exemplaire du protocole d’intendance de l’eau de l’AMC, consultez la page http://mining.ca/fr/linitiative-vdmd/protocoles-et-cadres/intendance-de-leau.

Secteur important de l’économie canadienne, l’industrie minière compte pour 97 milliards de dollars du PIB national et 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes. Le secteur minier canadien emploie, directement et indirectement, 634 000 personnes partout au pays. Toute proportion gardée, il s’agit du plus grand employeur du secteur privé à embaucher des Autochtones et d’un client important des entreprises autochtones.

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site www.mining.ca/fr pour obtenir plus de détails.

Pin It on Pinterest