La voie de l'industrie minière canadienne depuis 1935

À propos de l’industrie minière

Les minéraux et les métaux se retrouvent dans les ordinateurs et les téléphones intelligents, les véhicules et les moyens de transport en commun, les bâtiments qui nous servent de logement et de lieu de travail. Ils sont aussi la pierre angulaire des technologies vertes qui nous permettent d’exploiter les ressources de notre planète de façon durable.

L’Association minière du Canada est heureuse d’avoir sa ressource 30 Articles pour mettre en valeur le rôle essentiel que joue l’exploitation minière dans notre vie quotidienne.

 

Le saviez-vous?

À l’instar des individus qui dépendent du secteur minier pour maintenir leur rythme de vie, le Canada compte sur l’industrie minière pour préserver son effervescence économique. L’industrie minière constitue en effet l’un des principaux secteurs économiques du Canada et un important créateur d’emplois.

Partout dans le monde, les pays sont à la recherche d’investissements canadiens en raison de la façon dont nous menons nos activités, travaillons avec les collectivités et élevons les normes. Nous sommes l’un des territoires les plus sécuritaires au monde en ce qui a trait à l’exploitation minière, et l’engagement du secteur minier canadien envers des pratiques environnementales et sociales responsables est largement reconnu à l’échelle internationale.

Principales conclusions du rapport Faits et chiffres 2020 de l’AMC :

  • En 2019, le secteur minier comptait pour 109 milliards de dollars ou 5 % du PIB nominal total du Canada.
  • L’industrie offre plus de 719 000 emplois directs et indirects, ce qui représente un emploi sur 26 au Canada.
  • Toute proportion gardée, le secteur minier est celui qui emploie le plus grand nombre d’Autochtones dans le domaine de l’industrie lourde, et il leur a fourni plus de 16 500 emplois.
  • La Bourse de Toronto (TSX) et la Bourse de croissance TSX (TSXV) sont les premières places boursières au monde pour l’exploitation et l’exploration minières. Des capitaux miniers mondiaux, 37 % y ont été levés au cours des cinq dernières années.
  • Étant pourvu de grandes richesses naturelles, le Canada se classe parmi les cinq principaux producteurs mondiaux de 17 minéraux et métaux.
  • En 2018, les exportations canadiennes de minéraux ont atteint 106 milliards de dollars, c’est-à-dire 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes.

C’est une excellente nouvelle, et l’industrie minière canadienne doit se pencher sur ce qu’il lui reste à améliorer au chapitre de sa compétitivité à l’échelle mondiale :

  • Bien que 2020 ait connu une modeste augmentation de la valeur des projets miniers prévus et en voie de mise en œuvre de 2020 à 2030 (de 2 milliards de dollars par rapport à l’année précédente), la valeur projetée totale sur dix ans (82 milliards de dollars) demeure inférieure de 50 % au niveau atteint de 160 milliards de dollars en 2014.
  • Le Canada a continué de perdre du terrain par rapport à l’Australie dans la compétition pour la première destination mondiale des dépenses d’exploration non ferreuses en 2019, représentant 13 % du total des dépenses mondiales en 2019. Les dépenses en capital du secteur devraient représenter 4,9 % du total du Canada à 11,9 milliards de dollars, une proportion qui est également en baisse par rapport à l’année précédente.
  • La part du Canada dans la production mondiale de minéraux et de métaux essentiels s’érode, et d’autres pays gagnent des parts de marché plus importantes en réponse à la demande.

Source : L’Association minière du Canada, Faits et chiffres 2020.

Pin It on Pinterest