LA VOIE DE L'INDUSTRIE

MINIÈRE CANADIENNE DEPUIS 1935

Rechercher
Close this search box.

Rapport Répercussions économiques et facteurs déterminants de la transition énergétique mondiale État des lieux de l’industrie minière canadienne

OTTAWA Aujourd’hui, l’Association minière du Canada (AMC) publie le rapport Répercussions économiques et facteurs déterminants de la transition énergétique mondiale. Ce rapport donne un aperçu des tendances actuelles dans le secteur minier canadien selon les plus récentes statistiques, données et analyses. Il fait ainsi état d’un grand retour à la normale et d’un soutien gouvernemental accru qui devrait permettre au secteur d’approvisionner le Canada et ses alliés en minéraux, en métaux et en produits énergétiques essentiels.

« Étant l’un des producteurs de minéraux et de métaux ayant la plus faible intensité carbonique au monde, le Canada répond mieux aux besoins en matières extraites des mines et respecte des normes environnementales et sociales plus élevées que la plupart des pays miniers concurrents, soutient Pierre Gratton, président et chef de la direction de l’AMC. La création des chaînes de valeur d’une économie verte offre une chance unique au Canada. Nous pouvons devenir un acteur clé dans l’économie de demain si nous saisissons l’occasion qui se présente à nous. »

L’industrie minière demeure un élément vital de l’économie canadienne. De fait, elle a contribué à hauteur de 125 milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB) en 2021, soit 5 % du total. L’extraction minière, l’exploitation en carrière et l’extraction de pétrole et de gaz représentaient 7,9 % du PIB canadien de deux billions de dollars. En 2021, le secteur représentait une plus grande part de l’économie du Canada que la finance, la construction, le transport ou le commerce de détail. L’industrie minière emploie 665 000 personnes d’un océan à l’autre et demeure, toutes proportions gardées, le principal employeur d’Autochtones du secteur privé.

Pour fournir les ressources nécessaires, le Canada doit créer un environnement d’investissement et de réglementation fonctionnel. Au cours des 12 derniers mois, le gouvernement fédéral a pris des engagements favorables au secteur, notamment la Stratégie canadienne sur les minéraux critiques, l’énoncé économique de l’automne 2022 et les budgets de 2022 et 2023. Le budget de 2023 annonçait d’ailleurs une stratégie visant à améliorer l’échéancier global des nouveaux projets d’ici cet automne. Ces mesures, ainsi que la collaboration accrue avec les alliés de l’Union européenne et des États-Unis, sont encourageantes.

« Les récents engagements, en particulier ceux inclus dans le budget de 2023, renforceront la capacité de notre industrie à fournir les minéraux et les métaux essentiels à la fabrication des technologies à faibles émissions de carbone en vue de la transition énergétique. C’est une bonne nouvelle, car le temps presse si nous voulons faire du Canada le fournisseur minier de choix à l’échelle mondiale », affirme M. Gratton.

Le rapport propose un certain nombre de recommandations qui décupleront la compétitivité du secteur minier canadien, notamment des investissements dans les domaines suivants :

  • Minéralurgie – Pour demeurer concurrentiel, le Canada devrait accroître la production minérale sur son sol en investissant dans l’exploitation minière et le traitement du minerai.
  • Exploration – Afin d’accroître la production minérale, les différents ordres de gouvernement devraient entreprendre des évaluations exhaustives des ressources minérales afin d’intégrer la valeur du potentiel minier dans les évaluations régionales et les décisions en matière de gestion des terres. Cela est particulièrement vrai dans le nord du Canada, où le potentiel de nouvelles découvertes est élevé.
  • Infrastructures – Des investissements substantiels dans la construction de piliers économiques tels que les routes, voies ferrées, lignes électriques et lignes de communication permettront aux Canadiens de profiter des riches ressources naturelles de notre pays. Il est particulièrement important d’intensifier les investissements dans le Nord du Canada, où le manque d’infrastructures pose d’importants défis.
  • Main-d’œuvre – La demande de travailleurs qualifiés augmente, et il est essentiel de recruter et de maintenir en poste une main-d’œuvre diversifiée, compétente et experte. Compte tenu de l’importante participation des peuples autochtones au secteur minier canadien, le gouvernement fédéral devrait continuer à soutenir les programmes de formation sur les compétences pour les Autochtones, y compris la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones.

« Le Canada devrait être le numéro un mondial de l’investissement et de l’exploration, mais nous faisons face à des défis. Le Canada n’est plus l’un des principaux producteurs des minéraux essentiels à une économie à faibles émissions de carbone, et la production de nombreux minéraux a baissé au cours des dix dernières années, ajoute M. Gratton. Les enjeux n’ont jamais été aussi grands et le rapport de cette année démontre qu’avec les bons appuis, notre industrie sera en meilleure position pour fournir les produits extraits de façon responsable dont les entreprises et le public ont besoin, tant au pays que chez nos alliés partout dans le monde. »

Pour en savoir plus sur le rapport Répercussions économiques et facteurs déterminants de la transition énergétique mondiale de l’AMC et sur ses recommandations en matière de politique publique, rendez-vous à l’adresse : https://mining.ca/fr/ressources/rapports/rapport-de-lamc-2023/.     

Secteur important de l’économie canadienne, l’industrie minière compte pour 125 milliards de dollars du produit intérieur brut national et 22 % de la valeur totale des exportations canadiennes. Le secteur minier canadien emploie, directement et indirectement, 665 000 personnes partout au pays. Toutes proportions gardées, il s’agit du plus grand employeur du secteur privé à embaucher des Autochtones au Canada et d’un client important des entreprises autochtones.

– 30 –

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada (AMC) est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique et de sable pétrolifère, sont présents dans les secteurs de l’exploration et de l’exploitation minières, de l’affinage, du raffinage et de la fabrication de produits semi-ouvrés. Pour en savoir plus, visitez le www.mining.ca/fr.  

 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Cynthia Waldmeier, directrice principale des communications et des affaires publiques

613 233-9392, poste 225 (bureau); 613 894-2128 (cellulaire); ou cwaldmeier@mining.ca

Ressources connexes

Communiqué de presse  | 
L’association minière du Canada (AMC) a l’intention de participer pleinement et activement à l’examen des processus réglementaires et environnementaux  prévu par le gouvernement fédéral. « L’industrie minière a vécu les réformes[...]

Ressources populaires

Guide et manuel  | 
La version 3,1 est une mise à jour de la troisième édition du Guide de gestion des parcs à résidus miniers (ci-après appelé « Guide sur les résidus miniers »)[...]

Histoires minières Canadiennes

Le secteur est un moteur économique majeur de notre économie canadienne et un grand contributeur aux emplois et aux technologies de pointe. Voici nos histoires.

Glencore / Tamatumani

Favoriser l’autonomie des femmes autochtones et inspirer la nouvelle génération Grâce au programme Tamatumani, Vicki Amidlak est devenue la première mineuse de fond inuite de la Mine Raglan du groupe...

L’industrie minière facilite vos transactions bancaires quotidiennes

Les minéraux et les métaux jouent un rôle essentiel dans les technologies que nous utilisons chaque jour. Les téléphones intelligents et les appareils de paiement électronique utilisent des substances extraites...

Subscribe to MAC News

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indicates a required field

You can unsubscribe from these communications at any time. For more information on how to unsubscribe, our privacy practices, and how we are committed to protecting and respecting your privacy, please review our Privacy Policy.

By clicking submit, you consent to allow The Mining Association of Canada to store and process the personal information submitted above to provide you the content requested.

Inscrivez-vous à notre bulletin

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indique un champ obligatoire

Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. Pour de plus amples renseignements sur la façon de vous désabonner, sur nos pratiques en matière de confidentialité et sur la façon dont nous nous engageons à protéger et à respecter votre vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

En cliquant sur soumettre, vous consentez à ce que l’Association minière du Canada stocke et traite les renseignements personnels soumis ci-dessus afin de vous fournir le contenu demandé.