La voie de l'industrie minière canadienne depuis 1935

Gestion des résidus miniers

L’AMC et ses membres accordent une grande importance à la gestion responsable des résidus miniers. Les résidus miniers sont un sous-produit de l’exploitation minière formé de la roche ou du sol transformés restants une fois les produits de base de valeur extraits de la roche ou du sol dans lesquels ils sont présents. Les résidus miniers qui ne sont pas gérés de façon responsable peuvent présenter des risques pour la santé et la sécurité du public, pour l’environnement, pour les infrastructures et pour les sociétés minières elles-mêmes. Par conséquent, la gestion responsable des résidus miniers est essentielle pour atténuer ou réduire au minimum ces risques.

L’AMC joue un rôle de premier plan dans la gestion des résidus miniers depuis plus de deux décennies et la gestion des résidus miniers fait partie intégrante de l’initiative Vers le développement minier durableMD (VDMD).

Le volet sur la gestion des résidus miniers de l’initiative VDMD

Le volet sur la gestion des résidus miniers de l’initiative VDMD a pour objectif de toujours chercher à réduire au minimum les dommages en faisant appel à une gouvernance efficace et aux meilleures pratiques d’ingénierie dans la planification, la conception, la construction, l’opération et la fermeture des parcs à résidus miniers. Réduire au minimum les dommages s’applique à tous les risques physiques et chimiques associés aux parcs à résidus miniers, y compris :

  • Aucune défaillance catastrophique des parcs à résidus miniers
  • Aucun effet négatif significatif sur l’environnement et sur la santé publique

Le volet sur la gestion des résidus miniers de l’initiative VDMD inclus le Protocole de gestion des résidus, sert à évaluer la performance en matière de gestion des résidus miniers. Les cinq indicateurs de performance sont axés sur les éléments suivants :

  • Posséder une politique ou des engagements de gestion des résidus miniers
  • Élaborer et mettre en œuvre un système de gestion des résidus miniers et des mesures de préparation aux situations d’urgence
  • Attribuer l’imputabilité et la responsabilité de la gestion des résidus miniers
  • Effectuer la revue annuelle de la gestion des résidus miniers
  • Élaborer et mettre en œuvre des manuels d’OES propres au site

Le Protocole de gestion des résidus renvoie aux ressources ci-dessous :

Le Guide de gestion des parcs à résidus miniers (Guide sur les résidus miniers), publié pour la première fois en 1998, aide les entreprises à élaborer et à mettre en œuvre des systèmes de gestion des résidus miniers responsables propres au site et facilite l’application uniforme des principes d’ingénierie et de gestion des résidus.

Le guide Comment rédiger un manuel d’opération, d’entretien et de surveillance des parcs à résidus miniers et des installations de gestion des eaux (Guide OES) explique comment rédiger et mettre en œuvre les manuels d’OES. L’élaboration et la mise en œuvre des activités d’opération, entretien et surveillance (OES) décrites dans un manuel d’OES propre au site sont essentielles à la mise en œuvre d’un plan de gestion des résidus miniers, à l’atteinte des objectifs de performance et à la gestion des risques.

Le tableau de conformité définit les éléments du Guide sur les résidus miniers et du Guide OES qui doivent être mis en œuvre pour répondre aux critères de performance de chacun des indicateurs du protocole de gestion des résidus. Le tableau de conformité peut également être utilisé par les propriétaires comme liste de vérification permettant de relever les lacunes ou les faiblesses de leurs systèmes et documents actuels. En outre, il peut servir à orienter la gestion de la conformité, à déterminer les besoins de formation et à obtenir les approbations internes et externes.

Le Guide sur les résidus miniers et le Guide OES ne s’adressent pas uniquement aux conditions canadiennes et peuvent être appliqués efficacement à la gestion des résidus miniers partout dans le monde. Ils sont offerts gratuitement en anglais, en français et en espagnol, et peuvent être utilisés par toute entreprise qui s’efforce d’améliorer ses pratiques de gestion des résidus. De plus, bien qu’ils soient conçus pour les résidus miniers et les installations de gestion de leurs eaux, de nombreux passages du Guide sur les résidus miniers et du Guide OES s’appliquent également à la gestion responsable d’autres types d’installations, comme les haldes de stériles et les installations de lixiviation en tas.

Mis en œuvre conjointement, le Guide sur les résidus miniers et le Guide OES fournissent une approche globale de la gestion responsable des résidus miniers à toutes les étapes du cycle de vie d’un parc à résidus miniers, de la planification initiale de la gestion des résidus à la fermeture et à la postfermeture.

L’un des nombreux avantages du volet gestion des résidus de l’initiative VDMD est qu’il représente l’expérience acquise par l’AMC et ses membres depuis près de 20 ans, soit depuis la publication de la première édition du Guide sur les résidus miniers en 1998. Depuis cette première édition, le volet gestion des résidus de l’initiative VDMD n’a cessé d’évoluer et de s’améliorer, témoignant de l’expérience acquise, de l’amélioration des connaissances et de l’évolution mondiale des pratiques exemplaires en matière de gestion responsable des résidus miniers.

 

Équivalence avec la Norme industrielle mondiale pour la gestion des résidus miniers

À la suite de la défaillance tragique du parc à résidus miniers de la mine de Córrego do Feijão près de Brumadinho, au Brésil, en 2019, la Revue globale de la gestion des résidus miniers a été lancée pour mettre au point une norme mondiale de gestion des résidus miniers. La revue a été lancée par trois coparticipants :

  • International Council on Mining and Metals
  • Programme des Nations Unies pour l’environnement
  • Principes pour l’investissement responsable, représentés par la Investor Mining and Tailing Safety Initiative 

La Norme industrielle mondiale pour la gestion des résidus miniers (la Norme) a été publiée en août 2020 et comprend 77 exigences en matière de gestion des résidus miniers portant sur six sujets :

  • Communautés concernées
  • Base de connaissances intégrée
  • Conception, construction, opération et surveillance des parcs à résidus miniers
  • Gestion et gouvernance
  • Intervention d’urgence et remise en état à long terme
  • Divulgation publique et accès à l’information

En réponse à la publication de la Norme, l’AMC a effectué une analyse détaillée de l’harmonisation entre les exigences actuelles de l’initiative VDMD et les exigences de la Norme, ce qui a mené à la publication de la version 3.2 du Guide sur les résidus miniers et de la version 2.1 du Guide OES. De plus amples renseignements sont fournis ici.

Pin It on Pinterest