LA VOIE DE L'INDUSTRIE

MINIÈRE CANADIENNE DEPUIS 1935

Un nouveau rapport souligne le caractère essentiel de l’industrie minière canadienne dans la reprise économique mondiale post-COVID-19

Aujourd’hui, l’Association minière du Canada (AMC) publie son rapport annuel Faits et chiffres, un aperçu complet des tendances actuelles dans le secteur minier canadien, ainsi que des statistiques et des données d’analyse connexes. Compte tenu des répercussions de la COVID-19 et de la demande accrue de minéraux et de métaux qui en découle, l’industrie minière canadienne est prête à jouer un rôle de premier plan dans la reprise économique, tant à l’échelle nationale qu’internationale, alors que la pandémie continue d’avoir un impact majeur sur notre quotidien.

« La pandémie de COVID-19 a mis en lumière le rôle important que joue le secteur minier dans l’approvisionnement continu et responsable en matériaux dont les personnes et les entreprises ont besoin maintenant plus de jamais, affirme Pierre Gratton, président et chef de la direction de l’AMC. La demande en minéraux et en métaux devrait augmenter alors que l’économie canadienne et mondiale se remet du ralentissement lié à la COVID-19, et l’industrie minière canadienne est fière d’être reconnue comme un producteur responsable et d’exercer un leadership mondial en matière de responsabilité sociale d’entreprise et d’intendance environnementale dans le cadre de l’initiative Vers le développement minier durable. Le rapport Faits et chiffres de cette année révèle à quel point le secteur minier est essentiel à la fabrication des produits les plus demandés en cette période de crise sans précédent. »

Voici des faits saillants du plus récent rapport Faits et chiffres :

  • En 2019, le secteur minier comptait pour 109 milliards de dollars ou 5 % du PIB nominal total du Canada.
  • L’industrie offre plus de 719 000 emplois directs et indirects, ce qui représente un emploi sur 26 au Canada.
  • Toute proportion gardée, le secteur minier est celui qui emploie le plus grand nombre d’Autochtones dans le domaine de l’industrie lourde, et il leur a fourni plus de 16 500 emplois.
  • La Bourse de Toronto (TSX) et la Bourse de croissance TSX (TSXV) sont les premières places boursières au monde pour l’exploitation et l’exploration minières. Des capitaux miniers mondiaux, 37 % y ont été levés au cours des cinq dernières années.
  • Étant pourvu de grandes richesses naturelles, le Canada se classe parmi les cinq principaux producteurs mondiaux de 17 minéraux et métaux.
  • En 2018, les exportations canadiennes de minéraux ont atteint 106 milliards de dollars, c’est-à-dire 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes.

C’est une excellente nouvelle, et l’industrie minière canadienne doit se pencher sur ce qu’il lui reste à améliorer au chapitre de sa compétitivité à l’échelle mondiale :

  • Bien que 2020 ait connu une modeste augmentation de la valeur des projets miniers prévus et en voie de mise en œuvre de 2020 à 2030 (de 2 milliards de dollars par rapport à l’année précédente), la valeur projetée totale sur dix ans (82 milliards de dollars) demeure inférieure de 50 % au niveau atteint de 160 milliards de dollars en 2014.
  • Le Canada a continué de perdre du terrain par rapport à l’Australie dans la compétition pour la première destination mondiale des dépenses d’exploration non ferreuses en 2019, représentant 13 % du total des dépenses mondiales en 2019. Les dépenses en capital du secteur devraient représenter 4,9 % du total du Canada à 11,9 milliards de dollars, une proportion qui est également en baisse par rapport à l’année précédente.
  • La part du Canada dans la production mondiale de minéraux et de métaux essentiels s’érode, et d’autres pays gagnent des parts de marché plus importantes en réponse à la demande.

« Pour renforcer le leadership national et international de l’industrie, cette dernière doit évoluer dans un environnement où les politiques et réglementations nationales sont prévisibles et cohérentes, tout en étant proactives et audacieuses pour assurer le succès du pays à long terme, poursuit M. Gratton. D’excellentes occasions de le faire se présentent dans les domaines des minéraux critiques et des batteries – sans doute la base de toute résurgence de la fabrication de pointe au Canada et les éléments essentiels du monde à faible empreinte carbone de demain. »

Il y a un engouement pour le développement des minéraux critiques au pays en ce moment; près de 90 % des personnes interrogées par la société Abacus Data aiment l’idée que le Canada devienne un fournisseur privilégié de minéraux critiques et veulent que le gouvernement prenne certaines mesures pour que cette approche devienne une réalité. Il est évident que ces éléments essentiels que nous développons, qui composent les biens, dont les technologies associées à la désinfection et aux soins de santé, et dont les Canadiens et notre économie dépendent, constituent une occasion extraordinaire pour le secteur minier et l’ensemble de l’économie du pays.

« Les engagements du gouvernement fédéral en matière d’exploitation minière et surtout de minéraux critiques, notamment dans le cadre du Plan canadien pour les minéraux et les métaux et le plan d’action canado-américain pour la collaboration dans le domaine des minéraux critiques, nous motivent énormément. Nous avons hâte de travailler avec la nouvelle administration Biden et nous y voyons de formidables possibilités de renforcement des partenariats entre le Canada et les États-Unis dans ce secteur, conclut M. Gratton. Notre industrie est un acteur important de la reprise économique du Canada et peut exercer un leadership dans le domaine des minéraux critiques. Nous devons saisir l’occasion. »

Pour en savoir plus sur le rapport Faits et chiffres de l’AMC, visitez le site : https://mining.ca/fr/documents/faits-et-chiffres-2020.

Secteur important de l’économie canadienne, l’industrie minière compte pour 109 milliards de dollars du produit intérieur brut national et 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes. Le secteur minier canadien emploie, directement et indirectement, 719 000 personnes au pays. Toute proportion gardée, il s’agit du plus grand employeur du secteur privé à embaucher des Autochtones au Canada et d’un client important des entreprises autochtones.

– 30 –

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada (AMC) est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique et de pétrole extrait des sables bitumineux, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Pour en savoir plus, visitez le www.mining.ca/fr.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Cynthia Waldmeier, directrice des communications

613 233-9392, poste 225 (bureau); 613 894-2128 (cellulaire); ou cwaldmeier@mining.ca

Ressources connexes

Histoires minières Canadiennes

Un esprit de créativité et de collaboration qui profitera aux générations à venir En 2017,[...]

Ressources populaires

Guide et manuel  | 
La version 3,1 est une mise à jour de la troisième édition du Guide de gestion des parcs à résidus miniers (ci-après appelé « Guide sur les résidus miniers »)[...]

Histoires minières Canadiennes

Le secteur est un moteur économique majeur de notre économie canadienne et un grand contributeur aux emplois et aux technologies de pointe. Voici nos histoires.

Technologie qui émerveille et respecte l’environnement

Il existe une synergie naturelle entre l’industrie minière et les technologies propres, et les matières premières extraites des mines canadiennes sont transformées en technologies qui permettent au monde d’effectuer la...

Glencore et l’énergie éolienne

Lorsqu’on cherche des métaux et des minéraux, on trouve aussi des sources d’énergie renouvelable. Dans le Grand Nord du Québec, la Mine Raglan de Glencore délaisse le carburant diesel pour...

Subscribe to MAC News

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indicates a required field

You can unsubscribe from these communications at any time. For more information on how to unsubscribe, our privacy practices, and how we are committed to protecting and respecting your privacy, please review our Privacy Policy.

By clicking submit, you consent to allow The Mining Association of Canada to store and process the personal information submitted above to provide you the content requested.

Inscrivez-vous à notre bulletin

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indique un champ obligatoire

Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. Pour de plus amples renseignements sur la façon de vous désabonner, sur nos pratiques en matière de confidentialité et sur la façon dont nous nous engageons à protéger et à respecter votre vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

En cliquant sur soumettre, vous consentez à ce que l’Association minière du Canada stocke et traite les renseignements personnels soumis ci-dessus afin de vous fournir le contenu demandé.