La voie de l'industrie minière canadienne depuis 1935

L’Association minière du Canada souligne des réalisations extraordinaires d’excellence environnementale et d’engagement communautaire dans le secteur minier canadien  

OTTAWA – L’Association minière du Canada (AMC) a décerné cette année les prestigieux prix d’excellence Vers le développement minier durableMD (VDMD) à Agnico Eagle et à Cameco, des chefs de file du secteur minier canadien, en reconnaissance de leurs projets novateurs en matière de durabilité axés sur l’engagement communautaire et l’intendance environnementale.

L’initiative VDMD est un programme basé sur le rendement dans le cadre duquel les sociétés minières évaluent et gèrent les responsabilités sociales et environnementales importantes, et publient des rapports sur celles-ci. Son principal objectif est de permettre aux sociétés minières de répondre aux besoins de la société en matière de produits minéraux, métalliques et énergétiques de la manière la plus responsable qui soit sur les plans social, économique et environnemental. Ce programme a grandement favorisé la mise en place de pratiques de durabilité dans l’industrie minière. En effet, l’initiative VDMD a été officiellement adoptée par les associations minières de divers pays, dont l’Espagne, l’Argentine, les Philippines, le Brésil, la Finlande, le Botswana et, plus récemment, la Norvège. Chaque année, les prix d’excellence VDMD rendent hommage aux entreprises qui ont fait un travail exemplaire en adoptant des pratiques minières responsables.

« Les prix d’excellence VDMD de l’AMC représentent ce qu’il y a de mieux lorsqu’il s’agit de présenter le travail novateur de l’industrie minière canadienne sur l’innovation en matière d’intendance environnementale et d’engagement communautaire, a déclaré Pierre Gratton, président et chef de la direction de l’AMC. Nous sommes extrêmement fiers de ce que Cameco et Agnico Eagle ont été en mesure d’accomplir, car elles mettent en valeur ce qui est possible et réalisable en matière de pratiques durables et collaboratives dans notre secteur. »

Les prix d’excellence VDMD, qui existent depuis 2014, comprennent le prix VDMD en excellence environnementale et le prix VDMD en engagement communautaire. Pour être admissibles aux prix, les sociétés minières doivent activement mettre en place l’initiative VDMD. L’initiative VDMD est supervisée par le Groupe consultatif des communautés d’intérêts (GCCI), composé de personnes issues de trois communautés autochtones du Canada, d’organismes environnementaux, de syndicats, d’institutions financières, de communautés minières locales, d’organisations sociales et religieuses, d’universités et de groupes de développement international. Le GCCI fournit des conseils sur l’élaboration et la mise à jour du programme VDMD et sélectionne chaque année les gagnants des prix d’excellence VDMD.

« Il existe beaucoup d’initiatives et de projets novateurs qui font la promotion du développement durable dans le secteur minier, et les gagnants du prix d’excellence VDMD de cette année ont démontré la voie à suivre en matière d’intendance environnementale et d’engagement communautaire dans notre industrie », a conclu M. Gratton.

 

GAGNANT DU PRIX VDMD EN ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE 2020

Programme de suivi environnemental communautaire

Une collaboration efficace entre les sociétés minières et les communautés locales est essentielle pour établir des relations positives qui peuvent définir le succès d’une activité minière. Le programme de suivi environnemental communautaire fait partie intégrante de l’entente de collaboration conclue entre Corporation Cameco, Orano Canada Inc., quatre municipalités et trois Premières Nations du nord de la Saskatchewan. Ce programme souligne l’effet positif que la surveillance et la recherche coopératives peuvent avoir en rassurant les populations locales concernées sur la façon dont les activités minières affectent leur environnement.

Le programme de suivi environnemental communautaire est très axé sur la collaboration. Il fait non seulement participer les membres de la communauté pour obtenir des informations de recherche, mais intègre également les représentants de la communauté locale à la fois dans la direction du programme et dans la participation à la collecte des échantillons. En faisant participer directement les membres de la communauté à la conception et à la mise en œuvre du programme de suivi environnemental communautaire, les communautés sont en mesure de contribuer de façon importante au processus de collecte, de soumission et de communication des informations.

Le programme de suivi environnemental communautaire s’appuie sur 18 années de collecte de données régionales dans le cadre de l’ancien programme de surveillance environnementale de l’Athabasca Working Group. En 2018, en consultation avec l’Athabasca Working Group, le programme de surveillance environnementale a évolué pour devenir le programme de suivi environnemental communautaire. Contrairement à un programme d’échantillonnage régional, il comprend maintenant une étude sur les aliments traditionnels propres à la communauté, et qui est réalisée chaque année dans une nouvelle communauté. Ce changement a fourni aux communautés locales une étude précise et ciblée qui tient compte de ce qu’elles mangent et de la quantité de nourriture consommée, en plus de fournir des renseignements sur l’emplacement général des aliments dans la région. Les échantillons sont collectés dans des régions connues pour être utilisés par les utilisateurs traditionnels de chaque communauté dans le cadre d’une étude plus ciblée et plus représentative. Ce processus a accru la crédibilité des résultats du programme de suivi environnemental communautaire.

La participation des membres de la communauté a toujours été et demeure l’un des objectifs fondamentaux du programme de suivi environnemental communautaire. Chaque année, les résidents locaux participent aux collectes d’échantillons qui offrent des possibilités d’emploi, de formation et de développement des affaires. Grâce au programme de suivi environnemental communautaire, les membres de la communauté locale peuvent avoir l’assurance que l’eau et les aliments traditionnellement récoltés demeurent propres à la consommation. Le programme apporte la tranquillité d’esprit de savoir que les régions avoisinantes n’ont pas été touchées par les activités d’extraction et de traitement de concentration d’uranium dans la région, tout en offrant des possibilités aux membres de la communauté locale – une situation gagnant-gagnant.

 

GAGNANT DU PRIX VDMD EN EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE 2020

La régénération des sols par le pâturage ultra-haute densité met en évidence la synergie entre l’intendance environnementale et l’innovation

En janvier 2019, la mine Pinos Altos d’Agnico Eagle, au Mexique, a lancé une nouvelle initiative de pointe axée sur l’amélioration de la régénération des sols dans le cadre de son programme de pâturage ultra-haute densité. Ce programme établit une nouvelle norme pour les pratiques exemplaires en matière de protection et de remise en état de l’environnement, qui peut être facilement adoptée par l’ensemble de l’industrie pour améliorer la performance environnementale.

Le programme de pâturage ultra-haute densité imite l’effet de grands troupeaux d’herbivores au pâturage qui se regroupent et se déplacent constamment en raison de la présence de prédateurs, piétinant le sol et les plantes. Il reproduit ainsi la façon dont la nature régénère le sol dans les établissements de stockage des stériles pendant la fermeture et la mise hors service. La mine Pinos Altos d’Agnico Eagle a été la première au monde à utiliser ce procédé pour créer une couverture végétale en plus de permettre la croissance des plantes indigènes. Cette régénération a eu lieu beaucoup plus rapidement qu’avec les méthodes traditionnelles de remise en végétation. En utilisant les caractéristiques existantes de la zone pour la régénération du sol, une restauration naturelle et durable est possible, sans avoir à utiliser des matériaux synthétiques ou qui proviennent de l’extérieur de la zone locale.

Comme ce procédé produit un environnement sain pour les générations futures et crée des débouchés économiques pour générer de la richesse pour ceux qui résident dans la région, les communautés environnantes de Pinos Altos en tirent avantage de plusieurs façons. Le retour de la faune et de la flore indigènes dans la région dans un délai aussi court est de bon augure pour le succès de ce programme.

Non seulement a-t-on obtenu des résultats impressionnants lors de sa première année à l’échelle de la mine, mais les résultats sont tellement encourageants que la Chambre des mines du Mexique et l’Association des ingénieurs miniers et ingénieures minières, métallurgistes et géologues du Mexique ont démontré un intérêt pour la mise en œuvre de cette méthode dans différentes mines partout au pays. Ce programme novateur pourrait donc avoir une incidence positive sur les communautés du Mexique et sur l’industrie minière à l’échelle mondiale dans les années à venir.

Pour obtenir plus de renseignements sur les prix d’excellence VDMD et les lauréats précédents, visitez la page https://mining.ca/fr/vers-le-developpement-minier-durable/prix-dexcellence-vdmd/.

Secteur important de l’économie canadienne, l’industrie minière compte pour 97 milliards de dollars du produit intérieur brut national et 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes. Le secteur minier canadien emploie, directement et indirectement, 626 000 personnes partout au pays. Toute proportion gardée, il s’agit du plus grand employeur du secteur privé à embaucher des Autochtones au Canada et d’un client important des entreprises autochtones.

 

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada (AMC) est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site mining.ca/fr pour obtenir plus de détails.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Cynthia Waldmeier

Directrice des communications, Association minière du Canada

Téléphone : 613 233-9392, poste 225, ou 613 894-2128 (cellulaire)

Courriel : cwaldmeier@mining.ca

 

Pin It on Pinterest