LA VOIE DE L'INDUSTRIE

MINIÈRE CANADIENNE DEPUIS 1935

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC)

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC), deux entités complémentaires œuvrant sur la Côte-Nord du Québec (Canada), sont des filiales d’ArcelorMittal, un chef de file de l’acier dans le monde et l’un des cinq plus grands producteurs de minerai de fer à l’échelle internationale.

AMEM est la plus importante filiale minière de la société ArcelorMittal pour l’extraction de minerai de fer. Elle est aussi le premier fournisseur canadien de minerai de fer destiné au marché mondial de l’acier. Active dans les secteurs de l’extraction et de la première transformation, l’entreprise produit 25 millions de tonnes de concentré de minerai de fer par année, dont 10 millions de tonnes sont ensuite transformées en boulettes d’oxydes de fer à son usine de bouletage de Port-Cartier (Québec). AMEM exploite un complexe minier à Mont-Wright, une mine à Fire Lake, un concasseur-concentrateur, ainsi qu’une usine de bouletage à Port-Cartier.

AMIC, qui fournit les infrastructures ferroviaires et portuaires permettant de transporter et d’expédier les produits d’AMEM sur quatre continents, a expédié de Port-Cartier, en 2019, 23,9 millions de tonnes de concentré et de boulettes d’oxyde de fer dans 304 navires destinés à des clients d’Amérique, d’Europe, d’Afrique et d’Asie. AMIC exploite un chemin de fer de 420 kilomètres entre Mont-Wright et Port-Cartier et possède des ateliers ferroviaires ainsi qu’un port de mer à Port-Cartier.

En tant que membre de l’Association minière du Canada, ArcelorMittal adhère à l’initiative « Vers un développement minier durable » (VDMD) et renforce en permanence la mise en application des différents protocoles de cette initiative. La société est également déterminée à protéger en tout temps la santé et la sécurité de ses employés, ainsi que l’environnement, comme le démontre son adoption d’autres normes liées aux systèmes de gestion. ArcelorMittal a mis en place les éléments nécessaires pour maintenir ses certifications aux nouvelles versions d’ISO 14001:2015 pour son système de gestion environnementale et ISO 9001:2015 pour son système de gestion de la qualité. Son système de santé et sécurité a reçu la certification à la norme OHSAS 18001:2007 en 2011. En 2019, ArcelorMittal a également travaillé sur une transition vers la certification ISO 45001.

L’entreprise a un objectif de Zéro blessure/maladie/décès et vise une production sécuritaire qui doit transparaitre dans l’ensemble de la chaîne de valeur. Ses interventions s’appuient sur un « Leadership visible et responsable » et une forte présence terrain au quotidien. Nous nous engageons à la réalisation d’actions concrètes visant l’amélioration continue en santé-sécurité et le renforcement d’une culture d’entreprise orientée vers la prévention des blessures et maladies professionnelles. Des actions correctives pour le contrôle des risques majeurs et la planification sécuritaire des travaux réalisés par les travailleurs et les entrepreneurs de l’entreprise sont mises en place en continu. L’objectif ultime est de faire en sorte que chaque travailleur revienne en bonne santé auprès de ses proches après chaque quart de travail.

Ces initiatives combinées ont contribué à une amélioration des indicateurs de performance. De 2013 à 2018, le nombre de blessures totales (premiers soins, traitements médicaux, assignation temporaire et perte de temps) a diminué de 30 %, incluant le nombre de blessures enregistrées chez les entrepreneurs. Malgré tous les mécanismes en place et une augmentation du leadership SST sur le plancher, l’année 2019 a néanmoins été marquée par le décès d’un travailleur chez ArcelorMittal et une augmentation des pertes de temps.

Un système de gestion rigoureux des parcs à résidus de Mont-Wright et Port-Cartier est en place et l’entreprise est déterminée à atteindre des niveaux de performance élevés en lien avec le nouveau protocole de gestion des résidus miniers émis en 2019.

ArcelorMittal ne cesse d’améliorer son efficacité énergétique et de réduire ses émissions globales de GES. Les efforts pour diversifier son portfolio énergétique ont permis, dans les dernières années, d’effectuer deux essais pilotes à l’échelle industrielle pour substituer le mazout lourd par de l’huile pyrolytique (2015) et du gaz naturel (2019) dans son procédé de bouletage. En 2020, dans la foulée de l’engagement mondial qu’ArcelorMittal a pris afin de parvenir à la carboneutralité pour l’ensemble de ses opérations d’ici 2050, ArcelorMittal Exploitation minière Canada a entamé la décarbonisation de son procédé de bouletage qui représente 95 % de ses émissions de GES couvertes par le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission (SPEDE). Cette transition s’échelonnera sur les 15 prochaines années. Elle commencera par la conversion de plusieurs zones de la fournaise à l’huile pyrolytique et les autres, au gaz naturel en partie renouvelable de manière à éliminer le recours au mazout lourd. Des projets de recherches et de développement sont en cours de tests pour substituer le charbon par des produits de valorisation de la biomasse forestière et pour le recours à des technologies innovantes utilisant l’hydroélectricité comme source renouvelable d’énergie.

En plus de ces projets de substitution, l’entreprise poursuit ses efforts pour améliorer l’efficacité énergétique sur une base continue. Par exemple, une méthode innovante et audacieuse de tamisage des boulettes, induisant une ségrégation du lit de boulettes dans la fournaise, a le potentiel de réduire significativement la consommation énergétique. Cette méthode a été implantée en 2018, une première mondiale.

La société est depuis toujours fortement impliquée dans sa communauté. Cet engagement se poursuit aujourd’hui et prend plusieurs formes, notamment par des dons à de multiples organismes sans but lucratif, des actions de bénévolat de ses employés et des rencontres régulières avec ses parties prenantes. En 2012, ArcelorMittal a signé une entente sur les répercussions et les avantages avec la communauté innue Uashat mak Mani-Utenam, qui est maintenue conjointement depuis.

L’entreprise est plus que jamais engagée à améliorer son rendement dans le cadre de l’initiative VDMD.

Pour obtenir plus de renseignements, visitez le site : www.transformerlavenir.com

 

 

Self-Assessed Results

2021 Résultats VDMD

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC)

Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de planification de la gestion de crises et des communications
Établissement Préparation à la gestion de crises et aux communicationsRevueFormation
ArcelorMittal Mines Canada – Corporate
Mont-Wright
Port-Cartier
Résultats depuis: Feb 22, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de prévention du travail des enfants et du travail forcé
Établissement PRÉVENIR LE TRAVAIL FORCÉPRÉVENIR LE TRAVAIL DES ENFANTS
Mont-Wright
Port-Cartier
Résultats depuis: Dec 11, 2020
Note : Ces exigences sont évaluées tous les trois ans lors de la vérification externe.
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de relations avec les Autochtones et les collectivités
Détermination des communautés d’intérêts (CI)Échange et dialogue efficaces avec les communautés d’intérêtsSystème de réaction aux communautés d’intérêtsRapports
Mont-Wright
Port-Cartier

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Jan 04, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de santé et sécurité
Engagement et obligation de rendre compteÉlaboration et mise en œuvre d’un planFormation, comportement et cultureSurveillance et rapportsPerformance
Mont-Wright
Port-Cartier

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Feb 22, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de gestion des résidus miniers
Politique de gestion des résidus miniers et énoncé des engagementsSystème de gestion des résidus miniersRépartition des obligations de rendre compte et des responsabilitésExamen annuel de la gestion des résidus miniersManuel d’opération, d’entretien et de surveillance (OES)
Mont-Wright
Port-Cartier

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Jan 04, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de gestion du maintien de la biodiversité
Engagement, obligation de rendre compte et communicationsPlanification et mise en œuvre du maintien de la biodiversitéRapports
Mont-Wright

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Feb 22, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD de gestion de l’énergie et des émissions de GES
Gestion de l’énergie et des émissions de GESSystèmes de production de rapports sur la consommation d’énergie et les émissions de GESObjectifs de rendement en matière de consommation d’énergie et d’émissions de GES
Mont-Wright
Port-Cartier

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Jan 04, 2022
Résultats de l’évaluation du protocole VDMD d’intendance de l’eau
Gouvernance de l’eauGestion de l’eau destinée aux opérationsPlanification des bassins versantsRendement et production de rapports liés à l’eau
Mont-Wright
Port-Cartier

AAA

AA

A

B

C

Résultats depuis: Jan 04, 2022
Données sur la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre
Établissement Émissions directes totales (tonnes éq. CO2)Émissions indirectes totales (tonnes éq. CO2)Émissions totalesConsommation d’énergie totale (GJ)
Mont-Wright
Résultats depuis: Jan 04, 2022
Initiatives internationales
Initiatives de durabilité de l'industrie
Cadre stratégique de l’ICMM en matière de développement durable
Norme relative à l’exploitation aurifère sans conflit du WGC
Norme ISO 14001 - EMS
Normes du système de gestion
OHSAS 18001
Pacte Mondial des Nations Unies
Initiatives volontaires internationales
Initiative pour la transparence des industries d’extraction
Principes volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme
Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales
AA 1000
Normes de déclaration, de divulgation et de transparence
Global Reporting Initiative
Carbon Disclosure Project
Water Disclosure Project
Coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone
Normes de performance en matière de durabilité environnementale et sociale de l’IFC
Normes de financement
Indice de durabilité Dow Jones
Coté sur des indices d'investissement socialement responsable
Indice social Jantzi
Pratiques responsables en joaillerie
Initiatives de durabilité de l'industrie
Code international de gestion du cyanure
Processus de Kimberley
Résultats depuis: Jun 26, 2019

Lettre d’assurance

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC) | 2019 | Lettres d’assurance VDMD

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC) | 2016 | Lettres d’assurance VDMD

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC) | 2010 | Lettres d’assurance VDMD

Subscribe to MAC News

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indicates a required field

You can unsubscribe from these communications at any time. For more information on how to unsubscribe, our privacy practices, and how we are committed to protecting and respecting your privacy, please review our Privacy Policy.

By clicking submit, you consent to allow The Mining Association of Canada to store and process the personal information submitted above to provide you the content requested.

Inscrivez-vous à notre bulletin

« * » indique les champs nécessaires

Nom

*Indique un champ obligatoire

Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. Pour de plus amples renseignements sur la façon de vous désabonner, sur nos pratiques en matière de confidentialité et sur la façon dont nous nous engageons à protéger et à respecter votre vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

En cliquant sur soumettre, vous consentez à ce que l’Association minière du Canada stocke et traite les renseignements personnels soumis ci-dessus afin de vous fournir le contenu demandé.